Vous vendez votre bien ?
Premier coup de pelle - le Verger Ermesinde - Vivre sans Voiture
27-06-2017

Lancement officiel du projet novateur en termes d’écologie   et de développement durable, « Le Verger Ermesinde-Vivre sans  Voiture ».

 

Tracol Immobilier et la Ville de Luxembourg donnent le premier coup de   pelle pour démarrer les travaux d’un nouveau projet de construction écologique inédit au Luxembourg. Favorisant à la fois la mobilité douce et la qualité de vie des futurs occupants, le projet « le Verger Ermesinde » à Limpertsberg se veut être à la fois respectueux de l’échelle humaine et du quartier.

 

C’est sur invitation de Tracol Immobilier, et en présence notamment de Monsieur François BAUSCH, Ministre du Développement durable et des Infrastructures, de Madame Lydie POLFER, Bourgmestre de la Ville de Luxembourg et de Madame Sam Tanson, première échevine de la Ville de Luxembourg, que le premier coup de pelle a officiellement été donné ce mardi 27 juin 2017. Moment tant attendu, c’était le démarrage du projet « le Verger Ermesinde », dans le quartier de Limpertsberg et plus précisément sur le terrain situé entre la rue Pasteur et la rue Ermesinde.

 

En présence de nombreux invités, dont les représentants du cabinet Tatiana Fabeck Architectes, lauréat avec Tracol Immobilier du concours, lancé à échelle européenne, par  la Ville de Luxembourg en 2010, et des sociétés partenaires ainsi que des futurs résidents de ce futur « havre de paix », Monsieur Marco Sgreccia, co-fondateur de Tracol  Immobilier, rappela les ambitions de ce projet à l’architecture moderne et innovante.

 

« Tracol immobilier, spécialisé dans la promotion et le développement de projets immobilier au Grand-Duché, est fier d’avoir su répondre aux normes très avant-gardistes  de la Ville de Luxembourg dans le cadre du concours « Vivre sans Voiture » au Limpertsberg. La dimension très innovante du « Verger Ermesinde » au travers du développement durable, de la mobilité douce, mais aussi de la grande qualité des matériaux utilisés sont autant de critères qui nous guident dans l’ensemble des projets que nous réalisons sur le territoire luxembourgeois.

C’est donc aujourd’hui un grand honneur et un grand plaisir de lancer officiellement le chantier d’un projet qui démontre la possibilité de développer et réaliser de nouvelles formes de quartiers d’habitations respectueux de l’environnement tout en répondant aux critères de confort et de bien-être des résidents. »

 

Parole fut ensuite donnée à Madame Lydie Polfer, Bourgmestre de la Ville de Luxembourg et qui ne fut pas sans rappeler le caractère innovant de ce vaste projet immobilier dont les riverains ne seront pas les victimes puisque les nouveaux venus n’auront ni voiture, ni vignette de stationnement.

 

« Le premier coup de pelle du projet « Vivre sans voiture » au Limpertsberg est un moment clé pour le collège échevinal. Lancé en 2010 par la Ville de Luxembourg, ce projet de logements à prix abordable souligne la volonté d'investir dans le développement durable, tout en garantissant une très haute qualité de vie aux futurs habitants. Avant de mettre le projet définitivement sur les rails, les plans initiaux ont été modifiés de manière à intégrer la maison Bourg-Gemen dans ce projet ambitieux : je tiens à remercier la société Tracol Immobilier pour l'excellente collaboration qui a permis de sauvegarder ce bâtiment empreint d'histoire qui accueillera plus tard une crèche pour enfants. Les logements créés sont situés près du centre-ville, dans un quartier urbain mixte avec de nombreux commerces et services de proximité : cette situation particulièrement avantageuse favorise les déplacements à pied ou à vélo. De plus, le quartier profite d'une excellente desserte en transports en commun et dispose d'une station de carsharing dans l'avenue Victor Hugo. Ces multiples atouts ont permis la conception de ce projet novateur, dont la particularité consiste en l'absence d'emplacements de parking : le projet « Vivre sans voiture » servira certainement d'exemple modèle pour d'autres villes respectueuses de l'environnement. »

 

A l’issue du discours prononcé par Monsieur François BAUSCH, Ministre du Développement durable et des Infrastructures et du premier coup de pelle (mécanique), les invités se sont retrouvés pour une réception dans ce nouvel espace qui d’ici 2020 se sera transformé en un lieu public qui favorisera les rencontres dans un environnement dont la nature se voudra exubérante.